Ordures ménagères

ENVIRONNEMENT – DECHETS MENAGERS

La collecte des déchets ménagers dépend de la RMCom "Roi Morvan Communauté, Services Déchets Ménagers - ZA de Pont Min - 56320 LE FAOUËT Tél.02.97.23.71.01 - Fax.02.97.23.59.34

 

 

Le président : André Le Corre, Maire du Faouët

Le vice-président : Ange Le Lan, Maire de Meslan

Le délégué de Langoëlan : Florence Le Beller, Maire de Langoëlan

 

 

Pour votre gouverne:

La communauté des communes gèrent 21 communes pour un total de 22712 habitants sur une superficie de 764km2.

 

Le parcours de collecte s’élève à l’année à 157,749 km2

 

Pour la commune de Langoëlan:

Tout d’abord, il faut savoir que la production moyenne de déchets se repartit :

 

Déchets résiduels : 253 kg par habitant a l’année soit 4490 des déchets pour un coût de 57 € / hbt

Déchets sélectifs : 83kg / hbt an soit 14% des déchets pour un coût de 5 € / hbt

En déchetterie : 241kg / hbt / an soit 42% de déchets pour un coût de 17 € / hbt

Les collectes s’effectuent une fois par semaine pour les poubelles résiduelles et une fois tous les 15 jours pour les sacs jaunes.

  

Tronscorff, Quénépévant, Kerjouanno, Kerbeller, Croisement de Locmaria, St Houarno, Le Merzer, 3 au bourg .

 

Pour contacter les déchetteries :

Le Faouët : 02.97.23.16.65 (M. Le Guennic)

Gourin : 02.97.23.49.21 (M. Le Ferrec)

Guémené : 02.97.39.31.19 (M. Pobes)

 

Horaires : accès gratuit pour les particuliers

du Lundi au Vendredi de 14h à 18h30

(Sauf du 1er Novembre au 31 mars 14h à 17h 30)

  Le Samedi de 10h à 12h et de 14h à 18h30) (Sauf du 1 Novembre au 31 mars de 10h à 12h et de 14h à 17h 30)

 

 

le tri sélectif c’est quoi?:

 

C’est de diminuer le plus possible la quantité de déchets que vous mettez dans vos sacs moins habituels, déchets que l’on appelle déchets résiduels qui partent a l’incinération a Pontivy. Pour cela la CCPRM a mis divers moyens en place. Tout d’abord les déchetteries :

 

à Guémené sur Scorff, ouverte en 2002

à Gourin

au Faouët

Pour chaque commune vous trouvez des points poubelles résiduels (sacs jaunes, récupération de verres et de journaux.

 

Déchets interdits dans toutes les déchetteries :

Ordures ménagères, matériaux explosifs, engins sous pression (bonbonnes de gaz…), plaques amiante fibre et cadavres d' animaux.

 

Rappel : les matériaux acceptés, par catégories

 

Pensez à rassembler vos déchets par catégories pour vous faciliter votre passage à la déchetterie

 

Tout venant : bois traités, meubles, matelas, moquette, revêtement de sols, plastiques…

 

Inertes : déblais, gravats, cailloux, béton déféraillé, briques, faïence, ardoises, parpaings, céramique.

 

Ferrailles : électroménagers (cuisinières, réfrigérateur….) éléments d'acier, d' aluminium, de zinc et autres matériaux (vélos, meubles de jardin….)

 

Déchets verts : tontes, élagages, branchages de diamètre < 7cm et de longueur <2m.

 

Cartonnage : cartons et carton nets d' emballages

 

Papiers : journaux, revues et magazines (sans emballage plastique)

 

Verres : flaconnage verre blanc, vert, brun

 

Plastique : Flaconnage plastique PVC, PET, PEHD

 

Batterie : domestique, de voiture

 

Huiles usagées : huiles minérales usagées, flacons souillés et filtres à huiles usagés

 

Déchets ménagers spéciaux : peinture, solvants, néons, produits traitement du bois, des matériaux…

 

NB : Vous pouvez déposer vos médicaments périmés dans les pharmacies.

 

Les piles et accumulateurs sont collectés par les distributeurs (commerces).

 

 

30 % des déchets ménagers sont des déchets organiques facilement décomposables : tontes de pelouse,feuilles d'arbres, épluchures de légumes...

 

Le compostage individuel des déchets organiques est le meilleur moyen de gérer ces déchets et ce, à plusieurs titres.

 

Écologique : le compostage "à la source" permet de limiter les quantités de déchets à transporter et à traiter.

 

Économique : hormis la prise en charge à 50% du composteur, le compostage individuel ne coûte rien à la collectivité. Par exemple :

 

Pour 10 kilos de déchets de cuisine détournés de la collecte des ordures ménagères en bacs, l’économie est de 1,2 €

Pour 10 kilos de déchets verts détournés des déchetteries. l’économie est de 0,4 €

A l’échelle d’une famille de quatre personnes, la quantité de déchets susceptibles d’être compostés est de l’ordre de 400 kg soit une économie pour la collectivité de 48€

 

Pour l'usager, il constitue un engrais naturel et gratuit qui remplace avantageusement le terreau en sac. En effet, il restitue au sol la matière organique et les éléments nutritifs nécessaires à la croissance des plantes.

 

Le compostage reproduit le cycle naturel de la matière. Cette transformation en humus est un processus biologique, en présence d’air, dû à l’action des êtres vivants du sol : bactéries, champignons, insectes… Le compost obtenu restitue au sol la matière organique et les éléments nutritifs nécessaires à la croissance des plantes.

 

Deux façons de composter s'offrent à vous :

 

Le compostage en tas : il suffit de dédier un petit carré de terrain au compostage. Les déchets y sont stockés et mélangés au fur et à mesure sans être trop tassés. L'emplacement doit être choisi avec soin.

 

Plus pratique, quand le jardin est petit, le composteur. Celui-ci simplifie le compostage tout en étant plus esthétique. Installez le composteur sur un terrain plat désherbé à même le sol afin de faciliter la remontée des vers de terre, des insectes et des micro-organismes.

Il faut varier la nature des déchets et les mélanger le mieux possible les uns avec les autres. Pour cela :

 

Déversez vos déchets organiques après les avoir fragmentés en petits morceaux, par couches successives peu épaisses (20 cm maximum). Mouillez les déchets très secs (feuilles mortes, paille...) et mélangez-les avec des matériaux riches en eau (herbe, gazon...)

Alternez sans cesse des matériaux secs et mouillés, jaunes et verts, fins et grossiers. Faites sécher un jour ou deux les tontes de gazon avant de les introduire dans le composteur. Il est judicieux de les mélanger avec les feuilles mortes de l'automne (30 % d'herbe fraîche au maximum).

Mélangez régulièrement chaque nouvelle couche avec la précédente afin d'aérer le compost. Pour cela, ayez une petite fourche à portée de la main. Ne tassez pas les différentes couches de déchets, cela empêcherait la circulation de l'air.

Fermez le composteur avec son couvercle. Celui-ci permet de conserver la chaleur (45 °C) favorable à la biodégradation. Il limite l'évaporation et inversement, les excès d'eau de pluie.

Au terme de 6 mois, vous obtiendrez un compost suffisamment décomposé pour l'épandre en surface au pied des légumes, fleurs ou arbustes.